Vous êtes ici

Marseille et Shanghai célèbrent 30 ans d’amitié et de coopération

30 juin 2017

Le maire de Shanghai, Ying Yong, est reçu à Marseille les 3 et 4 juillet 2017.
Marseille et Shanghai célèbrent cette année leur 30e anniversaire de jumelage. Shanghai, capitale économique de Chine, est, avec ses 24 millions d’habitants, la ville la plus peuplée de la 2e puissance économique mondiale. Elle est aussi la porte d’entrée en Chine pour de nombreux Français et entreprises françaises.
Plusieurs grandes missions y ont été conduites, notamment en 2005 quand le maire de Marseille avait menée à Shanghai une délégation de 350 personnes, en 2010 à l’occasion de l’Exposition Universelle, et en 2012 avec une cinquantaine d’entreprises du territoire.
 

La signature d’un nouvel accord de coopération

 
En signant à cette occasion un nouvel accord de coopération pour la période 2017-2020, les villes de Marseille et Shanghai s’engagent à renforcer leurs échanges et leur coopération, notamment dans les domaines du développement économique, du tourisme, de la culture, de l’éducation, de la formation et de la jeunesse, de la sécurité et des incendies, de la coopération industrielle et du développement durable, des sports, de la santé publique et de la coopération hospitalière, et enfin de l’aide aux personnes âgées.

Outre la rencontre des deux maires à l’Hôtel de Ville avec la signature de l’accord de coopération, le maire de Shanghai et sa délégation, composée de hauts dignitaires shanghaiens, visiteront la cité phocéenne. Particulièrement Notre-Dame de La Garde, le Vieux-Port, sans oublier le Château d’If, visite incontournable en raison de l’immense succès populaire en Asie du roman d’Alexandre Dumas "Le Comte de Monte-Cristo".
Ils seront également reçus à la tour CMA CGM par Jacques Saadé, Fondateur et Président du conseil d’administration, afin d’honorer les liens de CMA CGM avec la Chine où le groupe s’est développé dans les années 1990 et y emploie à présent près de 3 000 personnes.
 

Célébrations autour du 30e anniversaire de jumelage

 
Dans le cadre de cette visite officielle, une reconstitution de la porte de Shanghai sera présentée au public, place Bargemon, du 2 au 4 juillet.
Cette imposante structure de près de 3 mètres de haut, réalisée par Reyfeng Institution de Shanghai, sera construite sur un container de type flat rack, où 500 cubes en plastique léger y forment la porte traditionnelle de Shanghai, le Shi Ku Men.

Parmi les multiples célébrations du 30e anniversaire du jumelage, il convient de mentionner, à partir de l’automne, une conférence sur l’art chinois suivie d’une vente aux enchères de charité chez Christie’s, la projection de films chinois sur l’Opéra de Pékin (en VF), la participation de 50 coureurs chinois au marathon Marseille-Cassis, la tenue d’une conférence sur les intérêts économiques communs entre Marseille et la Chine, ou encore la venue de l’Opéra de Shanghai en représentation exceptionnelle au Silo.


Des opportunités de développement économique

 
Trente ans d’amitié et d’échanges entre Marseille et Shanghai apportent indéniablement des opportunités de développement économique de notre territoire avec la Chine.

C’est ainsi que le groupe chinois Quechen (n°3 mondial de la silice), à la recherche d'un site pour implanter son usine européenne, est très intéressé par Fos-sur-Mer, qui bénéficie du projet Piicto, de mise en réseau des industriels et du grand port maritime pour s’échanger services et matières premières.

D’autre part, la construction du MIF 68 au nord de la ville – le Marseille International Fashion Center, projet de 30 millions d'euros d’investissement – est important pour Marseille, puisque ce centre a vocation à devenir le symbole du développement du marché textile chinois en Méditerranée et en Europe du Sud, en accueillant les grossistes chinois venus du centre ville, de Chine ou d'Italie.

Le plus pharaonique des projets chinois demeure sans aucun doute la nouvelle route de la soie du XXIe siècle, avec ses 1 000 milliards de dollars d’investissements dans 300 projets de grands travaux reliant l'Asie à l'Europe par le biais de réseaux ferroviaires, routiers, maritimes, électriques, internet mais aussi gazoducs et oléoducs. Là encore, Marseille a toute sa place à jouer à différents niveaux, en particulier avec l’activité portuaire, les intérêts du port étant considérables, bien sûr avec la CMA CGM qui a multiplié les relations avec la Chine depuis des années, mais également sur le plan numérique, Marseille étant un hub stratégique qui accueille des câbles sous-marins dont un en provenance
de Shanghai.

L’intérêt de la Chine pour Marseille ne décroît pas, comme le prouve également la multiplication des délégations chinoises accueillis dans la cité phocéenne – 11 depuis le début de l’année – sur  des thématiques aussi variées que l’attractivité économique et le commerce, le tourisme, le design, le sport, ou encore les sciences et technologies de la santé.
Et enfin, il est à noter que le tourisme tient une part importante, la clientèle chinoise étant en augmentation constante à Marseille et en Provence ces dernières années

Accès rapides

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet