Vous êtes ici

Marseille valorise son savoir-faire économique au Japon

02 décembre 2016

Dans le cadre de l'année de l'innovation franco-japonaise*, un forum de promotion de l'innovation française est organisé à Osaka, les 6 et 7 décembre prochains.
Il a pour objectif de promouvoir les savoir-faire et lʼinnovation français, dans toutes leurs composantes (technologique, scientifique, industrielle, culturelle, touristique, gastronomique…), à destination dʼun public de professionnels, des médias et du grand public. Il vise notamment à renforcer les échanges entre laboratoires de recherche et à développer les relations entre les entreprises françaises et japonaises.
A cette occasion, une délégation officielle marseillaise - composée d'élus, de chefs d'entreprises et de partenaires institutionnels - fera le déplacement pour promouvoir le savoir-faire de notre territoire à l'international.
La Ville de Marseille, partenaire de l'évènement, présentera, sur un espace dédié, les filières d'excellence en matière de tourisme, de santé ou de nouvelles technologies, à travers différentes conférences et interventions d'entreprises locales.


Les filières économiques valorisées au forum

  • le tourisme
    Il représente 5 millions de visiteurs (dont 1,5 millions de croisiéristes) et 700 millions d'euros de retombées économiques directes (données 2015).
    Marseille est le premier port de croisière en France et le 5ème en Méditerranée.
    La cité phocéenne est aussi la 2ème ville de congrès en France avec 520 manifestations accueillies en 2015.
    La ville compte 122 hôtels et résidences hôtelières, pour 7 923 chambres.
    L'impact du tourisme sur le marché du travail local est évalué à 18 000 emplois.
     
  • la santé (Biotechnologie / Recherche et développement de l’industrie)
    Marseille est 2ème pôle français de recherche médicale avec plus de 80 laboratoires.
    L’institut Paoli-Calmettes est le 2ème cancéropole de France. Il emploie 1 300 médecins et scientifiques et accueille 24 000 patients, chaque année.
    La ville dispose d'un écosystème performant dans les domaines de l'immunologie, de la cancérologie, des maladies infectieuses et des neurosciences. Il est le fruit de 40 années de découvertes et d'innovations et est, désormais, exclusivement voué à l'immunologie fondamentale et appliquée. Il vise notamment à favoriser l'essor des start-up, la croissance des PME/PMI et le renforcement de l'attractivité internationale des entreprises phares de la pharmaceutique et de la Biotech.
     
  • le numérique, les nouvelles technologies et l'audiovisuel
    La révolution numérique est en marche pour faire de la cité phocéenne une ville connectée en pleine mutation, avec des retombées importantes en termes d'emploi.
    Labellisé "French Tech" par l'Etat, le territoire Aix-Marseille compte 7 000 entreprises et 40 000 emplois liés à ces filières. Le chiffre d'affaires dégagé est évalué à quelques 8 milliards d'euros.
    A elle seule, la ville de Marseille détient 55% des emplois de ce secteur, dans la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur.
    Installé sur 23 000 m², le Pôle Média de la Belle de Mai, haut lieu de la filière audiovisuelle, regroupe, par exemple, une cinquante de sociétés et génère environ 1 000 emplois.
    Au coeur de ce pôle, le PRIMI (Pôle Régional Image Multimédia Internet) illustre cette volonté de faire de Marseille une cité de création et d'innovation.
    Ce cluster rassemble les professionnels des filières régionales de l’audiovisuel et du cinéma, de l’animation, du jeu vidéo, de l’Internet et du multimedia. Il a pour vocation de favoriser la mise en réseau des compétences et accompagner ces professionnels dans leurs évolutions vers de nouveaux marchés.
    Marseille se positionne également sur les grands pôles émergents du secteur : big data , data centers (stockage de données à grande échelle), réseaux télécom, transmedia, marketing digital et e-commerce, e-tourisme...


La délégation marseillaise

Elle sera notamment composée des adjoints au maire en charge de l'Economie et du Tourisme et de représentants de l'Office du Tourisme et des Congrès, de la Chambre de Commerce et d'Industrie Marseille Provence (CCIMP)d'Euroméditerranée, de la Chambre de Commerce et d'Industrie PACA, de l'ARII PACA, la métropole Aix-Marseille Provence,  du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, de Provence Promotion, d'unités de recherche de l'Université Aix-Marseille, de professeurs de médecine et de chefs cuisiniers marseillais.
Une vingtaine d'entreprises de la région seront présentes :






(*) Lancée en octobre 2015 au Miraikan à Tokyo, "l’Année de l’innovation franco-japonaise" vise à développer et renforcer échanges et partenariats entre les entreprises innovantes et les acteurs de la recherche des deux pays. Elle est portée par les ministères des Affaires étrangères des deux pays, l'Ambassade de France au Japon, le Consulat général de France à Kyoto, l'Institut français d'Osaka/Kensaï, avec le soutien de la Chambre de Commerce et d'Industrie Française au Japon. Le forum d'Osaka mobilise également des partenaires japonais locaux tels que la mairie dʼOsaka, son agence pour lʼinnovation (Innovate Osaka) et la Chambre de Commerce et dʼIndustrie dʼOsaka.


Quelques liens pour aller plus loin

Accès rapides

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet